Avant-propos

L’observateur que chacun d’entre nous est concernant le monde qui nous entoure, se trouve objectivement incompétent sur une multitude de sujets de la vie courante sans pour autant renoncer à son droit de discourir sur tout. Nous faisons tous çà à longueur de journée, donnant nos opinions et nos conseils à toute oreille attentive, seulement arrêtés lorsque nous réalisons que nous atteignons la limite de notre compétence. En réalité, dans la majorité des cas, nous ne faisons que reformuler un courant d’opinions émises par d’autres parce que nous les avons acceptées pour vraies après avoir franchi les filtres internes de notre formatage culturel et de notre intelligence. Ces opinions sont alors synthétisées, recombinées, mises au format de nos acquis et classées dans les méandres de notre cerveau pour ressortir au moment opportun en devenant ce qu’on appelle communément notre pensée. A son tour, cette pensée participe à la construction de l’opinion des autres et ainsi de suite au gré des combinaisons et des rencontres.

 

En général, après leur acceptation, ces pensées sont si bien installées que tout changement semble impossible surtout si, dans un domaine donné, elles appartiennent à la catégorie des opinions partagées par une large majorité. Elles forment alors, sur un sujet donné, ce qu’on peut appeler les autoroutes de la pensée et s’en écarter engendre un risque qui pourrait être socialement marginalisant ou économiquement suicidaire. Bref, par d’autres mots, il est très difficile à tout un chacun de modifier une opinion acquise de longue date et donc profondément ancrée, essence s’il en est des préjugés, même si des arguments objectifs s’y opposent. C’est d’autant plus difficile si cette opinion appartient au groupe social dans lequel on évolue parce qu’on a tendance à accumuler des arguments qui confirment nos pensées plutôt que d’en chercher qui l’infirmeraient. On s’entoure toujours de ceux qui pensent comme vous et on ignore les autres. Par nature nous sommes tous méfiants face au moindre changement qui bousculerait notre sentiment de sécurité et nous ferait perdre l’équilibre, même quelques instants seulement. Nous formons alors l’humanité autodirigée qui, en n’ayant pas conscience de sa faiblesse, se prive du meilleur pour sa vie ! Or la majorité n’a pas forcément raison et croire le contraire nous a conduit dans les impasses du monde actuel !

 

Vous êtes tellement habitué à entendre les mensonges de ce monde que lorsqu’on vous présente la Vérité de Dieu vous ne la croyez pas, vous ne la supportez pas ! Le mal est de plus en plus banalisé à travers les médias et ce qui était intolérable il y a seulement 25 ou 30 ans est considéré comme normal aujourd’hui puis on se plaint des conséquences sans y voir une relation de cause à effets ; tout se passe progressivement, années après années si bien que cela nous parait normal, attribuant ces changements à un prétendu progrès de nos sociétés. Si le progrès consiste par exemple à n’avoir aucune voix mais à chanter en montrant ses fesses ce progrès-là s’apparente plus à de la régression et à de l’immoralité qu’à un talent artistique ! Le monde actuel nous oblige à écouter et à faire nôtres ses opinions diaboliques toujours plus tournées vers l’inacceptable mais ne veut surtout pas écouter la Vérité de Dieu qui est le seul antidote. Dans les médias c’est la surenchère à toujours plus de violence, de conflits, de grossièretés, de pornographie, d’immoralités, de débauches, de sorcellerie, etc. et ce, dès le plus jeune âge, pour être sûr qu’on s’y accoutumera et qu’on pensera que c’est normal et si cela ne vous dérange pas c’est que votre âme est déjà bien pervertie et qu’elle a besoin d’une renaissance.

 

Ce qui compte dans ces pages ce sont les textes, les analyses, les commentaires organisés comme un livre avec le menu du haut qui déroule les chapitres. Nous n’avons rien à vous vendre alors soyez détendu et curieux mais surtout attentif car ce que nous vous encourageons à lire est si simple qu’il est étonnant que vous n’en ayez jamais entendu parler alors qu’il peut changer le reste de votre vie ! Si au fil de la lecture vous pensez que le site manque d’images, c’est parce qu’il n’est pas destiné à vous distraire mais à vous faire réfléchir sur le succès ou pas de votre avenir. D’ailleurs nous espérons que vous avez passé l’âge de ne regarder que les images même si la tendance d’aujourd’hui se focalise beaucoup sur les loisirs !

Parlons un peu de votre avenir.